Costa Rica
Créez votre voyage
    Paresseux
    Paresseux

    Se laisser bercer par la langueur caraïbe de Puerto Viejo

    Au sud est du Costa Rica, la zone littorale qui relie Puerto Limon à la frontière panaméenne semble tout entière vouée à la détente.

    Étape incontournable avant de se rendre à Cahuita et Puerto Viejo, le port bananier de Puerto Limon n’a que peu d’intérêt. Mais remarquez en face la petite île de la Uvita, dont Christophe Colomb fut le premier Européen à fouler le sol le 18 septembre 1502.

    Parce que les colons espagnols n’osèrent pas trop s’y aventurer, cette côte sauvage resta isolée jusqu’à la fin du XIXème siècle. Les pirates profitèrent de cette absence pour s’y installer. En 1880 le chemin de fer de l’Atlantique la relia enfin au reste du pays et Puerto Limon devint un important port d’exportation du café. Déjà berceau d’une importante communauté chinoise, la ville accueillit une forte main d’œuvre jamaïcaine. Celle-ci apporta à la culture nationale sa cuisine épicée, son reggae et sa langue anglaise encore tout à fait perceptible dans le patois créole d’aujourd’hui.

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    Rester "cool"

    La région vit désormais du tourisme. De nombreux petits commerces ont été ouverts par des Européens tombés amoureux du coin. Ils en ont fait un endroit à la mode.

    Le village de Puerto Viejo s’offre au visiteur comme une oasis dédiée à la “cool attitude”. On trouve de tout, même un hamac hôtel dans ce paradis des surfeurs, des rastas et des backpackers ! Sans oublier quelques gigolos prêts à conter fleurette aux Européennes ou aux “Gringas” de passage.

    La posture internationale des lieux a quelques avantages (nombreux bars et restaurants, multiple activités) mais aussi des inconvénients (menus et tarifs “spécial touristes”). L’âme du Costa Rica se serait-elle perdue à Puerto Viejo ? Pour vous faire une idée, comparez avec le village voisin de Cahuita, un peu moins animé mais plus authentique et somme toute, encore plus relax. En octobre, son festival transforme Cahuita en royaume des rastas.

    Profiter des plages paradisiques

    Bordant l’Atlantique, les plages paradisiaques sont suffisamment nombreuses pour être quasiment désertes, mais elles ne permettent pas toujours de se baigner. À Cahuita par exemple, on préfèrera les pique-niques ou le cerf-volant sur la large Playa negra. Les courants marins font par contre le bonheur des surfeurs, qui connaissent tous sa célèbre vague “salsa brava”. Les plongeurs aussi sont heureux ici, avec le récif corallien du Parque nacional de Cahuita. Au sud de Puerto Viejo, la vallée de Rio Sixaola bordée de bananeraies rejoint l’intérieur des terres et ses réserves indigènes.

    Le climat est chaud et humide toute l'année, surtout de mai à août et en décembre-janvier. Attention, durant ces périodes les routes sont souvent boueuses, donc moins praticables. Demandez conseil à votre agence locale. Elle vous proposera des tas d’activités originales pour agrémenter la détente : excursion en bateau à fond transparent ou au jardin botanique, balade à cheval, tour chez les Indiens bribris… sans oublier de faire le plein de coquillages et crustacés.

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    Exemples de voyages à personnaliser