Costa Rica
Créez votre voyage
    Sécurité en ville
    Sécurité en ville

    Dangers liés à la délinquance

    Quoique sans commune mesure avec d’autres pays d’Amérique centrale, la criminalité n’est pas négligeable au Costa Rica. Les forces de l’ordre, en particulier la Policía Turística, veillent à la sécurité des étrangers.

    Pour les touristes, les larcins sont plus à craindre que les crimes violents, mais les délinquants ont de plus en plus tendance à recourir à la violence pour arriver à leurs fins. Aussi, il vaut mieux éviter d’avoir sur soi un passeport (préférez une copie), de grosses sommes d'argent, des bijoux ou un appareil photo dernier cri. Ne laissez pas d’effets personnels sur la plage. Utilisez les coffres-forts des hôtels.

    Ne laissez rien de visible dans votre voiture et stationnez plutôt dans un parking surveillé. Verrouillez les portes de l’intérieur et soyez vigilant à l’arrêt, notamment aux feux rouges.

    Préférez les transports publics et taxis officiels. Les bus et leurs stations sont propices au vol. Fermez vos bagages avec un petit cadenas dissuasif et gardez vos sous dans une ceinture porte-monnaie. En cas de pépin, ne résistez pas.

    Les secteurs où appliquer une vigilance accrue sont : San José, Tamarindo, Jaco, Quepos et Manuel Antonio sur la côte Pacifique, et Puerto Viejo et Puerto Limon sur la côte caraïbe.

      Attention dans la forêt tropicale
      Attention dans la forêt tropicale

      Dangers liés aux risques naturels

      Le Costa Rica est la cible de catastrophes naturelles (tremblements de terre, éruptions volcaniques, inondations…) De mai à novembre (saison des pluies) les orages sont fréquents, soudains et violents. Les routes peuvent être coupées à cause de glissements de terrain. Informez-vous auprès de votre guide francophone.

      Les tremblements de terre sont courants. Quoiqu’impressionnants, ils causent rarement de gros dégâts. Repérez les consignes de sécurité et points de rassemblement dans les lieux publics, comme les Costariciens. Chez eux, ils laissent la clé sur la porte à l’intérieur pour pouvoir sortir rapidement. Si vous êtes seul et sentez le sol trembler, sortez dans la rue en prenant garde aux poteaux ou placez-vous sous l’encadrement d’une porte.

      Pratiquez les activités extérieures (bateau, rafting, tyrolienne…) auprès d’agences recommandées par votre guide. Ne vous aventurez pas dans la jungle sans être accompagné. Sur les deux côtes, des noyades surviennent chaque année à cause des contre-courants. Peu de plages comportent des avertissements, encore moins de surveillants.

      Renseignez-vous !

      Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
      Créez votre voyage

      Numéros utiles

      Urgences : 911

      Croix Rouge costaricienne : 128

      Ambassade de France : 00 506 234 41 67

      Comision Nacional de Emergencias : 00 506 22 20 20 20

      Observatoire Vulcanologique et Sismologique : 00 506 22 61 07 81.

      Exemples de voyages à personnaliser