Costa Rica
Créez votre voyage

Le Costa Rica n’est pas renommé pour son héritage artistique, ce qui s’explique par l’Histoire. D’une part, la population précolombienne s’y est peu développée. D’autre part, la société costaricienne a connu peu de conflits, quand ceux-ci ont pu stimuler la créativité ailleurs en Amérique latine. Aussi, les représentations populaires exaltent le plus souvent paysages et scènes champêtres. En suivant les conseils de votre guide, consacrer une journée à découvrir la scène culturelle locale promet de bonnes surprises.

    ...
    ...
    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    Découverte culturelle entre deux excursions de plein air

    Iguanes, crapauds, jaguars, crocodiles… la faune abondante a inspiré les artistes, comme on le voit au Musée National, au Musée du Jade ou au Musée de l’Or à San José. On y trouve aussi des spécimens de l’art colonial et de l’art patriotique.

    San José a lancé l’opération Enamorate de tu ciudad pour inciter les Joséphinois à découvrir ou redécouvrir le patrimoine de leur cité. Des expositions y sont organisées à la Galería Valanti, au Centro Cultural Costarricense ou à l’Alliance Francaise. Le site web Guiarte donner un aperçu de ces manifestations. À un jet de pierre à l’ouest de la capitale, des artistes de renom installés à Santa Ana et Escazú ouvrent régulièrement leurs portes.

    Influencée par le Mexique, les Etats-Unis et l’Europe, la jeune génération essaie aujourd’hui de dynamiser la scène culturelle. Les arts de la rue se taillent une part de choix  et, à de nombreux feux rouges, de joyeux saltimbanques montrent leurs performances. L'Orchestre symphonique national s’est taillé une belle réputation. Quant au cinéma costaricien, il commence à frémir (Gestación d’Esteban Ramírez).

    Bailar y descansar (danser et se reposer)

    Ici, on pratique volontiers les sports en plein air, mais aussi le yoga et les danses populaires. On danse le merengue et la salsa appelée « portoricaine » par les Français qui la distinguent ainsi de la salsa « cubaine » enseignée en cours. Pourtant issue des Etats-Unis, elle se caractérise par son allure sophistiquée et ses déplacements en ligne.

    Enfin, l’artisanat fabrique des objets en bois, pratiques et souvent bon marché. Organiser une excursion à Sarchí permet de voir de jolies choses. Et si vous rapportiez un hamac, histoire de ne pas oublier la douce langueur des tropiques ? 

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    Exemples de voyages à personnaliser