Costa Rica
Créez votre voyage
    Papayes au royaume des jus de fruits !
    Papayes au royaume des jus de fruits !

    La cuisine traditionnelle d'abord !

    Si le Costa Rica n’est pas réputé pour la variété de ses traditions culinaires, celles-ci sont simples et goûtues. Les plats nationaux sont le « arroz con pollo » (poulet au riz) et le « gallo pinto » (« coq peint »), dégusté dès le petit déjeuner, qui mélange haricots noirs, riz blanc, coriandre, oignons, ail et sauce locale. Ces ingrédients se retrouvent dans l’ensemble des plats traditionnels, qui comprennent aussi viande, œufs, natilla (crème), légumes frais, bananes plantain, yuca et tortillas de maïs. On les retrouve invariablement sur les menus des restaurants. Les plats caribéens « pati » et « rondon » figurent aussi en bonne place sur la carte des établissements à influence créole.

    Le déjeuner, repas principal de la journée, est souvent constitué d’un « casado » : riz et haricots côte à côte (comme s’ils étaient « mariés »), avec de la viande ou du poisson. Sur les côtes pacifique et atlantique, on se régale de fruits de mer et de poisson frais : corvado (bar), pargo (vivaneau rouge), mahimahi…

    Les « bocas » se grignotent dans les bars à toute heure, façon tapas.

    En ville, de multiples enseignes proposent des produits internationaux, mais le mieux est encore de s’approvisionner dans les « pulperias » (épiceries de quartier).

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    Le royaume des jus de fruits

    Parce que le Costa Rica regorge de fruits exotiques, les jus frais à l’eau ou au lait (« frescos » ou « naturales ») accompagnent les repas. Là en revanche, la variété est largement au rendez-vous : canteloupe, fraise, tamarindo, mangue, melon, pastèque, papaye, citron, mûre, guanabana, punch de fruit, horchata, cas...

    Café, bière, rhum, agua dulce

    Comme la banane, le café est un produit d’exportation très présent dans les repas costariciens. Coulant goutte à goutte dans un « chorreador » artisanal, il embaume l’atmosphère des repas.

    Petite douceur buvable à toute heure, l’ « agua dulce » est fabriquée à partir de sucre de canne tout comme la liqueur nationale, le guaro. Celui-ci est moins cher que la « cerveza » (bière) dont le producteur local est Imperial, également disponible en version allégée. Les marques Pilsen, Bavaria, Heineken sont aussi largement répandues. Pour finir, ne partez pas sans avoir goûté le rhum costaricien (Ron Centenario, Flor de Caña) !


    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    Exemples de voyages à personnaliser