Costa Rica
Créez votre voyage
    Livres
    Livres

    Récits naturels

    Le Costa Rica inspire surtout les passionnés de nature. Dans Cascades et chutes d’eau (éditions Nathan), le journaliste scientifique italien Marco Majrani emmène son lecteur dans un tour du monde des plus belles chutes d’eau, parmi lesquelles celle de Pedra Colorada.  Dans Où partir avant qu'il ne soit trop tard ? (éditions La Découverte), le journaliste norvégien Arild Molstad met en valeur le Costa Rica pour sa gestion des visites des parcs, qui permet de satisfaire la curiosité des touristes tout en préservant la nature. 

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    Récits d’histoire et d’aventures

    Récompensé par le prix Femina 2012 pour son roman Peste et Choléra (éditions du Seuil) l’écrivain français Patrick Deville a consacré un livre au Costa Rica en 2004. Dans Pura vida, vie et mort de William Walker (éditions du Seuil), il raconte comment le flibustier américain du XIXe siècle a tenté de s’emparer de l’Amérique centrale pour en faire un empire rattaché aux Etats-Unis. Si cette chronique historique n’évoque le Costa Rica que de loin, elle raconte comment, à travers une épopée révolutionnaire, s’est tissée la figure de ce sombre héros.


    La région a aussi attiré toutes sortes de mercenaires, parmi lesquels Cizia Zykë. Mort en 2011, l’ancien légionnaire français devenu l’écrivain s’est installé comme chercheur d’or au Costa Rica à l’aube des années 80. Il fait fortune dans la péninsule d'Osa, qui abrite la plus importante forêt tropicale de la côte pacifique au sein du parc Corcovado. Menacé d’une lourde peine de prison et cerné d’ennemis, l’aventurier finit par fuir vers le Panama. Publié en 1985 (chez Hachette), Oro, qui relate les faits d’armes de l’orpailleur au milieu des trafiquants et des prostituées, est un best seller. Adapté par Yves Bordes, il paraît en bande dessinée en 1992. Si ce récit offre une perspective pittoresque du pays il y a trente ans, il le présente sous un jour bien sombre. Au point que sa prestation dans l'émission littéraire Apostrophes a valu à Bernard Pivot une lettre de l'ambassadeur du Costa Rica, choqué qu’il ait convié un tel personnage « dans une émission aussi raffinée ».

    Souvenirs francos-ticos

    Longtemps enseignante au lycée franco-costaricien, Christiane Valdy raconte ses souvenirs dans Les tiroirs de la commode du couloir (Persée éditions, 2011). À l’heure de rejoindre sa famille en Provence pour les funérailles du patriarche, elle évoque comment son tempérament épris de liberté a cherché sa délivrance à travers l’engagement d’une vie de l’autre côté de l’Atlantique. 

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    Exemples de voyages à personnaliser