Costa Rica
Créez votre voyage
    Université pour la paix
    Université pour la paix

    La « Upaz », « Upeace » ou University for peace a été fondée en décembre 1980 pour former les cadres de la résolution internationale des conflits. Le Costa Rica, dont la tradition démocratique est renommée, a donné un terrain aux Nations Unies qui l’a mandatée pour : « doter l'humanité d'un établissement international d'enseignement supérieur pour la paix dans le but de favoriser entre tous les êtres humains un esprit de compréhension, de tolérance et de coexistence pacifique… » Aujourd’hui, cette université à taille réduite – dont les étudiants sont formés sur place ou à distance – évoque une petite ruche des savoirs. Des jeunes diplômés du monde entier viennent y partager et parfaire leurs connaissances, en apprenant les techniques de médiation nécessaires à la paix du monde de demain. 

    Ses portes s’ouvrent au visiteur, qui pourra profiter de la bibliothèque, de la cafétéria et du magnifique parc dominant la vallée d’Alajuela. Juste à côté se trouve le Parc pour la paix (Peace park). Avec ses bustes et ses monuments, le jardin botanique fait la part belle aux célébrités pacifistes. Cinq petits lacs artificiels et quelques « ranchos » (cabanes ouvertes) permettent de pique-niquer dans un cadre illustre. L’ensemble forme un domaine de 300 hectares protégés où la forêt secondaire abrite des oiseaux, des singes, des reptiles et une centaine de variétés d’arbres.

    L’université pour la paix se trouve dans le village de El Rodeo, en haut d’une colline accessible depuis Ciuad Colón, une petite bourgade tranquille située à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de San José.

    En traversant les collines de cette zone bordant la capitale, vous traverserez les banlieues chic de Santa Ana et Escazú, où résident les expatriés et les Joséfinos aisés. Entre deux restaurants sophistiqués et centres commerciaux, vous trouverez quelques jolis endroits à visiter : l’église de Santa Ana ou des ateliers d’artistes comme la Cerámica Santa Ana ou celui de Barry Biesanz à Belo Horizonte. Chaque deuxième dimanche de mars, la place de San Antonio de Escazu accueille une fête de charretiers à bœufs pour le Día de Boyeros

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    Exemples de voyages à personnaliser